Logo Greenletter

La transhumance du grand Paris

Main image
Il n’y a pas si longtemps, en se réveillant le matin, les Parisiens descendaient de leur immeuble pour traire le lait des chèvres des marchands ambulants.

Aujourd’hui ? Un tel tableau paraît au choix soit préhistorique, soit ultra-futuriste. Pourtant, cette époque où les frontières entre la ville et la campagne était encore poreuses n’est pas si lointaine. Elle remonte à peine au début du XXème siècle...

Bonne nouvelle : du 6 au 17 juillet, la nature revient à Paris. Les Bergers Urbains de Seine-Saint-Denis organisent avec Enlarge Your Paris la Transhumance du Grand Paris.

Transhumance ? C’est le trajet que font chaque année les bergers quand ils conduisent leur troupeau vers les alpages. Pour cela, ils suivent les “drailles”, ces chemins qu’hommes et bêtes empruntent depuis plus de 4000 ans - des “ovoroutes”, qui existaient bien avant les autoroutes...

A Paris, les drailles ont depuis longtemps disparu sous le bitume. Alors pour envoyer leurs moutons paître ailleurs, les bergers urbains suivront à la place toutes ces poches vertes qui constellent la région parisienne : les dalles de la Courneuve, les berges du Canal de l’Ourcq, les pelouses de la Villette, les vergers de Montreuil, les clairières de Vincennes, la forêt de Verrières, le potager de Versailles, les avenues de Boulogne… sans oublier, en guise de final, les terrasses du Trocadéro et les quais de Seine.

Alors, une fois n’est pas coutume : soyez grégaire. Pour suivre le troupeau et participer à l’une des étapes, inscrivez-vous gratuitement ici.

Et pour découvrir l’intégralité du parcours de la Transhumance du Grand Paris, cliquez là.
 


Photo © Jean-Fabien Leclanche

Partager cet article

Forwarder à un ami
arrow-left

VOIR PLUS D'ARTICLES

arrow-right