Logo Greenletter

Faites le sortir de là !

Main image
L'environnement, ça ne s'apprend pas. Ça se vit. Pour qu'un enfant arrête de croire que les poissons sont rectangulaires, un seul moyen : l'enmener hors de son aquarium, direction la nature. 
 
Bon. On dit ça, et en même temps, l'enfant qui croyait ça, c'était peut-être un peu plus notre génération. Celle qui a été élevée au "miracle" du surgelé et de l'industriel, celle qui croit que le lait chocolaté vient des vaches marron... 

Aujourd'hui, grâce à Greta Thunberg et les mouvements étudiants et adolescents issus des générations anthropocènes qu'on appelle aussi sustainable natives, ça bouge. Ça gronde même. Et ça agit. Pour faire pousser la graine dès la racine, tous les moyens sont bons :

Ecouter Radio Bambou, le magazine Radio de Reporterre, qui explique l'écologie aux enfants entre 8 et 12 ans et leur fait écouter le son du dinosaure trompettiste ou un reportage sur une brigade de mômes anti-gaspi. 

Lire Plum ou Wapiti, deux magazines jeunesse sur la nature à partir de 8 ans

Regarder ce court métrage en streaming sur la métamorphose d'un papillon , ce mini docu sur l'importance de l'eau  ou la très belle fable écologique de Miyazaki, Ponyo sur la falaise.

Marcher en forêt : faire avec lui la balade Petit explorateur au bois de Boulogne organisée par la fondation GoodPlanet le 18 mai à 12h, gratuit et à partir de 3 ans.

Partir en colonie de vacances, ici ou , où l'enfant apprend en cotoyant la nature. 

Pédaler en faisant l'Altertour en famille, un tour itinérant à vélo qui part à la rencontre des alternatives écologiques en France. 

Bientôt, les enfants en sauront plus que nous. Et on ne demande que ça. 

Image extraite du film Ponyo sur la falaise

Partager cet article

Forwarder à un ami
arrow-left

VOIR PLUS D'ARTICLES

arrow-right